Comment bien gérer un 5@11

mai 30, 2019

En tant qu’étudiant on a toujours hâte aux fameux 5@11, mais afin que la fête continue et que le tout reste un rêve et ne devienne pas un cauchemar il faut savoir comment gérer le tout.

L’article est bel et bien basé sur des expériences personnelles, car oui je me suis sacrifié pour vous dans les 5@11 précédents afin de vous suggérez quoi faire, quoi ne pas faire. Autant vécu qu’être témoin.

Truc 1

Tu peux déjà boire de 17h à 23h… commence pas à 13h30 dans un cubicule avec des redcups, des balles de ping-pong et un 26oz de rhum… Oui c’est agréable, c’est drôle à la limite, mais lorsqu’on boit du fort, on le sait, c’est traître. Quand ça hit à 20h et il reste encore 3h au 5@11, en plus de l’after… tu vas certainement regretter ta décision.

Truc 2

Jusqu’à 20h il y a un photographe qui se promène un peu partout… essaie de rester présentable d’ici là. Un tag sur une photo est si vite arrivé et peut vite devenir un MEMES qui va faire le tour de l’Université de Sherbrooke sur des pancartes d’événements. Demandez au président du RUSÉE, on a l’embarras du choix.

Truc 3

Si jamais tu crois que tu vas être malade…. ne vomit pas dans les souterrains. Pour vrai, le MVP du dernier 5@11 de la session d’hiver était, et de loin, le concierge. On le voyait devoir tout ramasser au milieu des étudiants en état beaucoup trop avancé et il gardait le sourire. PROPS buddy. (P.S. Cette fois là des petits clowns ont volé la clé de casier au gars qui se vidait les trippes… Cheap shot)

Truc 4

Boire à ne plus t’en souvenir semble parfois être une bonne idée et quelque chose de presque agréable même… Mais penses-y deux fois ça va vite dans le gros village Universitaire où nous sommes et on va peut-être t’apprendre des trucs que tu ignorais et aurait certainement voulu ne jamais savoir.

Truc 5

Soyez prudent et assurez-vous de garder vos ami(e)s à l’oeil. On le sait on est jamais à l’abri de gens croche qui veulent vous faire du mal. J’écoute les documentaires sur Ted Bundy ces temps-ci et perso je souhaite ça à personne. Si vous consommez faites le de façon responsable (qu’importe ce que vous consommez) et soyez alerte aux signes de détresses que peuvent donner vos amis.

Nous sommes tous là pour la même raison, soit s’amuser. Faites-le ce soir dans le respect des règles, de vos limites et des autres aussi.

Bon 5@11 les copains on se voit tantôt !